Faut-il réaliser un état des lieux de sortie si le locataire se porte acquéreur du logement ?

 

L’état des lieux de sortie est, dans la majeure partie des cas, un passage obligé à la fin d’un contrat de location. Or, il existe des situations et des contextes dans lesquels on peut se demander s’il est judicieux de réaliser un état des lieux de sortie. L’acquisition du bien loué par le locataire fait partie de ces situations. Si vous vendez votre bien, et que votre locataire s’en porte acquéreur, devez-vous réaliser un état des lieux de sortie ? Nous vous répondons dans cet article !

État des lieux de sortie si le locataire est acquéreur

10 novembre 2022 | Immobilier

Qu’est-ce que l’état des lieux de sortie ?

Un état des lieux de sortie se réalise afin que le locataire puisse rendre au propriétaire-bailleur les clés du logement. Il permet également de procéder à un inventaire des éventuelles dégradations, pouvant entraîner des retenues sur le dépôt de garantie du locataire. Cela permet d’indemniser le propriétaire-bailleur des dommages qui ont été causés dans le logement loué. L’état des lieux de sortie se réalise à la libération du logement.

Le document doit permettre de comparer l’état du logement constaté à l’entrée, et son état constaté à la sortie, donc à la fin du bail de location. Ces différents états des lieux peuvent prendre 2 formes distinctes. Ils peuvent prendre la forme :

  • D’un document unique où, pour chaque pièce, on distingue une colonne « à l’entrée du locataire » et une autre « à la sortie du locataire ».
  • De plusieurs documents différents, dont la présentation est similaire

L’état des lieux peut se faire sur papier ou sous format numérique. Il doit être remis à chacune des parties, donc au locataire et au bailleur (ou son mandataire), soit en mains propre ou par voie électronique à la signature de celui-ci.

L’état des lieux a pour objectif de décrire avec le plus de précision possible le logement et ses équipements, ainsi que leur état de conservation. Un certain nombre d’éléments doivent y figurer, comme le type d’état des lieux réalisé, la date de cet état des lieux, les noms des parties ou encore leur signature.

Réaliser un état des lieux de sortie si votre locataire se porte acquéreur du bien

Vous avez donné congé à votre locataire car vous souhaitez vendre votre logement, celui-ci bénéficie d’un droit de préemption pour l’acheter.

À savoir : le droit de préemption du locataire lui permet de pouvoir acheter le bien en priorité durant les 2 mois du délai de préavis, lorsque vous souhaitez vendre le logement loué.

S’il décide de se porter acquéreur, la question de réaliser un état des lieux de sortie peut se poser. En principe, selon la loi du 6 juillet 1989, à la fin d’un bail d’habitation, il est nécessaire de réaliser un état des lieux de sortie. Cependant, si votre locataire devient acquéreur de son logement, il n’est pas obligatoire de réaliser un état des lieux de sortie. Il peut même être plus contraignant qu’utile.

En effet, on peut constater deux raisons qui rendent la réalisation d’un état des lieux de sortie peu favorable. Tout d’abord, pour établir un état des lieux de sortie, il est nécessaire de vider le logement au préalable. Or, votre locataire, qui a acheté le logement, ne va pas le quitter. Il ne va donc pas vider le logement. D’un point de vue matériel, vous ne pourrez pas réaliser l’état des lieux.

De plus, l’état des lieux sert à constater les dégradations que le locataire a pu occasionner, afin d’effectuer des retenues sur le dépôt de garantie de celui-ci, servant à indemniser le bailleur. Dans le cas présent, le propriétaire est donc le locataire. Effectuer des retenues sur le dépôt de garantie de votre ancien locataire revient à indemniser le locataire lui-même. Dans ce cas, l’intérêt de faire un état des lieux de sortie est moindre.

À lire également :

VAE immobilier : que faut-il savoir ? 

VAE immobilier : que faut-il savoir ? 

VAE immobilier : que faut-il savoir ?    La Validation des Acquis par l’Expérience, ou plus simplement VAE, est une certification permettant à celui qui la réalise d’obtenir un diplôme grâce aux compétences qu’il a acquises durant sa vie professionnelle....

La pollution des sols est-elle un vice caché ?

La pollution des sols est-elle un vice caché ?

La pollution des sols est-elle un vice caché ?   Dans le cadre d’une vente immobilière, vous pouvez être confrontés à des vices cachés. Il en va de même si vous achetez un terrain. Vous pouvez être victime de vices cachés. Votre acquisition peut, par exemple,...

Comment réussir son premier investissement locatif ?

Comment réussir son premier investissement locatif ?

Comment réussir son premier investissement locatif ?   Investir dans l’immobilier locatif peut être une excellente manière de se constituer un patrimoine et de générer des revenus complémentaires. Cependant, il ne faut pas s’y lancer à la légère ! Il faut bien se...

Formation Agent immobilier

Découvrez les formations pour professionnels de l’immobilier proposées par Efisio : formations pour devenir agent immobilier ou commercial, formations loi Alur.

Quels sujets souhaitez-vous voir abordés dans un article ? Envoyez-nous vos suggestions !